Gong

.

paiste

 

« Vous n’avez pas de résistance contre ce son. C’est le maître son, l’Adi Naad. Tout ce que vous pensez devient zéro

- le gong prévaut.  »

Yogi Bhajan

.

Quand on écoute le gong pour la première fois, cela nous met au défi d’expérimenter le son d’une façon surprenante et totalement unique. Il n’est comme aucun autre instrument de musique, ni dans la façon dont il se comporte, ni comment il interagit avec l’auditeur. L’enveloppe sonore d’un gong est imprévisible, non-linéaire et aussi transpatial .

Après le premier impact du maillet et son premier déclin, le gong revient de lui-même à un second pic sonore encore plus élevé sans qu’il y d’autre impact et décline à nouveau. L’enveloppe sonore du gong est comme l’action d’une vague qui tombe puis revient à un niveau supérieur.

Ce mouvement de pics et vallées, tel des vagues, transporte l’auditeur de plus en plus loin dans son voyage, comme les marées de l’océan, revenant et se renforçant toujours de plus en plus. A cause de ce retour de son, le gong produit une synthèse complexe de notes combinées qui permet à l’auditeur d’apprendre à écouter d’une façon complètement nouvelle. Alors les vagues qui reviennent s’additionnent les unes au autres produisant des tonalités nouvelles et intriquées entre elles, le son du gong devient tellement complexe, imprévisiblement translinéaire, que le mental humain est incapable à le catégoriser.

La perception personnelle du son du gong est due aux secondes tonalités. Ces secondes tonalités, qui sont produites lorsque les tonalités fortes s’entremêlent, sont connues comme étant une combinaison de tonalités. C’est ce son duel qui amène chaque auditeur plus profondément dans sa propre expérience et ainsi le son du gong devient individuellement unique pour chaque personne. Le seul son musical comparable au gong vient des grandes cloches d’église dont les carillonnements produisent une combinaison complexe de tonalités qui transporte aussi les auditeurs hors de la réalité ordinaire.

C’est pour toutes ces raisons qu’il est très difficile de capturer le son du gong sur un enregistrement, la plupart des effets expérimentés quand le gong est joué en présence sont perdus.

 

Le Gong et les Koshas

9548-gong-chinois-ø-30-cmLes cinq koshas yoguiques, ou enveloppes d’existence, sont un concept important dans la compréhension du fonctionnement du yoga et le rôle du gong dans la transformation qui a lieu.

Pensez que vous avez cinq couches ou enveloppes. La couche extérieure est le corps physique (anamaya kosha), la seconde couche est le corps énergétique ou de respiration (pranayama kosha), la troisième couche est le corps émotionnel (manayama kosha), la quatrième couche est le corps de connaissance (vijnanamaya kosha), et la cinquième et dernière couche à notre centre et essence est le corps de béatitude (anandamaya kosha). Dans ce modèle de kosha, le son du gong affecte manayama kosha et ainsi sert d’intermédiaire entre le corps physique et le corps pranique ( anamaya kosha et pranayama kosha) et le corps de connaissance ou mental méditatif (vijnanamaya kosha). Le gong aide à mettre en lien le subtile et le grossier. Quand le mantra ou le gong est joué, manayama kosha est affecté, renforçant et guérissant autant que peuvent le faire les asanas pour le corps physique ou le pranayama pour le corps pranique. Parce qu’il affecte l’enveloppe émotionnelle, le son du gong provoque souvent des relâchements émotionnels, spécialement quand il est entendu pour la première fois. Il peut y avoir des pleurs ou des rires, aussi bien que des expériences d’anxiété, de peur, d’amour ou d’extase pendant que la réorganisation émotionnelle se fait avec le son du gong. Graduellement alors que manayama kosha interagit avec le son les états émotionnels divers s’apaisent et le sentiment général devient le bien-être. A partir de ce calme et de ce centre émotionnel neutre, il est alors facile d’expérimenter le mental méditatif de vijnanamaya kosha. La capacité du gong à éveiller le mental intuitif et l’intelligence discriminatoire (connu en yoga comme le mental bhuddi) avec ses effets sur le sixième chakra augmente la capacité de l’auditeur à intégrer vijnanamaya kosha. Particulièrement au moment du silence quand le son du gong cesse, l’expérience de l’unité dans l’immobilité est offerte à l’auditeur, où le réel est plus facilement discernable de l’imaginaire.

 

Le Gong et les Nadis

Dans l’anatomie yoguique, les nadis sont les rivières d’énergie qui coulent dans le corps énergétique ou corps subtil. Ces canaux d’énergie transportent le prana ou énergie vitale et jouent un rôle important dans l’éveil l’énergie de la conscience spirituelle de la Kundalini. Quand le gong est joué, ces nadis peuvent être nettoyés et l’auditeur expérimentera une augmentation du flot d’énergie dans des zones qui pouvaient être bloquées.

Cette augmentation du flot de prana dans les nadis et l’augmentation d’énergie vitale qui en résulte est une des façons dont le gong sert d’instrument de guérison.

.

En résumé 

Sierra Exif JPEGLe son du gong permet un nettoyage des mémoires émotionnelles perturbantes, une harmonisation des corps énergétiques avec le corps physique, ce qui permet de relâcher les blocages et à la vie de couler librement à travers notre être.

Le son du gong réétalonne le corps physique, émotionnel et spirituel et augmente la fréquence du champ électromagnétique de l’individu (l’aura). C’est une excellente thérapie pour tous les problèmes liés au stress: la dépression, la fatigue, le sentiment de séparation, la solitude, la colère, la peur, l’hostilité et également de nombreuses pathologies causées par un manque d’équilibre et d’harmonie dans le corps et dans l’esprit. De plus, le gong a un effet revitalisant sur le système immunitaire et nerveux

Nous retrouvons alors notre état originel de joie, d’harmonie, de paix et d’amour.

Séance individuelle et collective           

http://santhjanaa.com/activites/relaxation-du-gong

.

Les résultats d’analyse de sang de participant à des séances de gong, en utilisant un Microscope Darkfield par le technicien Sherry Beitzel du Inside Out Therapies avant et après le bain de gong ont démontré des changement bénéfiques conséquents dans le sang.

Parmi les phénomènes observés dans le sang: 

  • Le niveau d’activité ou du manque d’activité du système immunitaire.
  • La condition des globules rouges, du foie, des reins, du pancréas, du cœur, des poumons, de la prostate, des ovaires, de la poitrine et des autres organes
  • Détection de la présence de parasites et de champignons
  • Observation de phénomène associé à un déséquilibre du sucre dans le sang
  • Observation de symptômes associés à une mauvaise absorption des graisses
  • Observation de symptômes associés à une mauvaise absorption des protéines
  • Observation de symptômes associés à une mauvaise absorption des nutriments/une déficience en vitamines et en minéraux
  • Observation de formations cristallines telles que des tumeurs fibreuses, de l’acide urique, du cholestérol et de micro toxines

 

Changements après un bain de gong

  • Le terrain sanguin s’ouvre et l’afflux d’oxygène et de nutriments s’améliore
  • Les globules rouges sont moins congestionnés, le potentiel en énergie des cellules augmente
  • Le système Immunitaire est grandement stimulé
  • Les globules blancs sont beaucoup plus actifs, plus grands et plus lumineux
  • Les indicateurs d’inflammation diminuent

 

Ces photos Kirlian de l’aura illustrent magnifiquement l’effet guérissant des fréquences du gong, pas seulement physiquement mais aussi sur les corps énergétiques.

kirlian_photography_avant après gong

 

Séance relaxation au Gong 2017

 

                        http://santhjanaa.com/activites/relaxation-du-gong

 

 

.

lp.aspx

….