Archives mensuelles : août 2015

* Août: Numéro 8 – Guru HarKrishan – Corps Pranique par Shiv Charan Singh

Le Dharma du numéro 8 est la pureté, la compassion, le pouvoir de responsabiliser, d’être un canal pour la guérison, la connexion à travers la profondeur de l’être.

Le Karma de nombre 8 est l’obsession de la propreté, l’abus de pouvoir, de sortir de votre profondeur, ou d’éviter votre vraie force.

Il est question de burn out ou de temps libre – Comment être une goutte médicinale dans l’océan de la vie. Le corps Pranique est le lien entre notre existence finie et l’Infini. Il est l’écoulement du prana (force de vie) à travers un réseau de canaux appelés nadis. Lorsque nous sommes tellement occupés avec le contenu et les détails de notre vie, alors nous oublions de donner conscience au flux et au processus.

Une rivière a besoin d’être en mouvement. De la même manière il y a en nous un besoin instinctif de laisser le flux circuler. Maintenant, qu’est-ce que cela signifie d’aller avec le courant? Cela signifie d’ aller avec votre propre flux. Pour être dans le flux de votre propre force de vie vitale (de ne pas aller naïvement avec le flux des autres). Habituellement le processus a lieu en dessous de la surface. Mais il y a des moments où la profondeur doit venir à la surface. Et il y a des moments où nous avons besoin d’aller en profondeur.

La torsion du 8 suggère la tendance vers une polarité ou une autre. Août est férié dans de nombreuses parties du monde, mais est-ce la guérison. Vous arrive-t-il de surfer ou de faire du voilier ou de nager, mais en n’allant nulle part, voire même sombrant dans des tourbillons noirs émotionnels ?

C’est une saison qui peut être très humide (mousson) ou très sèche (vagues de chaleur). Dans les deux cas, la solution est l’élément qui donne la vie : l’eau. C’est d’un mois pour connaître votre nature vitale et organique et vous adapter pour maintenir votre équilibre en eau. L’énergie prend de nombreuses formes. Certaines des plus importantes sont le pouvoir, l’argent, le sexe et l’alimentation. Dans chacun d’entres elles, nous pouvons en avoir «trop, trop peu ou de la mauvaise sorte» (Yogi Bhajan). Celles-ci sont en flux continu et Août est l’un des mois de l’année où elles doivent être conservées à un bon niveau de quantité et de qualité. Cela nécessite l’exécution consciente de l’intelligence de discernement appelée Mental Budhhi (la version éveillée et mise à jour de l’instinct). C’est comme d’utiliser votre argent bien économisé à bon escient ou de le perdre dans des vacances qui créent plus de stress qu’elles ne soulagent. Honorer et puiser dans l’infini sont un passe temps pour ce mois-ci. Siroter l’air, pas seulement siroter des boissons fraîches. Quand la vie est trop profonde, apprendre à flotter à la surface. Quand la vie semble trop sèche alors respirez, méditer et plongez profondément dans l’océan du prana.

Le mantra de la 8ème étape du cycle de la Terre autour du soleil est Akaal Murt: la représentation immortelle et au delà du temps. Imaginez être le seuil entre la vie et la mort, entre l’infini et l’existence finie, entre l’éveil et le rêve et, entre la forme et l’informe, entre le manifesté et le non-manifesté, entre le plein et le vide. Qui êtes-vous donc, quelle est votre forme, votre identité. Ceci est Akaal Murt. Quand nous purifions Le Mental de toutes les craintes au sujet de demain et toutes les histoires du passé, alors nous arrivons naturellement sur le seuil de l’état intemporel.

Il existe un exemple de la pure compassion qui est né de l’innocence qui vient naturellement à un enfant. Guru Harkrishan était un tel enfant quand il a entendu qu’une épidémie prenait beaucoup de vies à Delhi. Il a immédiatement demandé d’y aller et à son arrivée a insisté pour boire l’eau de l’un des puits de la ville, sachant qu’elle était impure et contaminée par le virus qui se propageait. Il est inévitablement tombé malade et est décédé en quelques jours. À la surprise générale, peu après le décès de Guru Harkrishan, toutes les personnes à Delhi ont commencé à guérir et ont découvrit que l’eau était à nouveau potable. Il est important de noter que la guérison qu’il offrit n’était pas réservée à sa propre famille ou ses disciples, mais s’appliquait à tous, indépendamment des différences de religion, de caste et ainsi de suite. Avec son Mental clair et propre, il n’a eu aucun doute ni hésitation. Juste une empathie immédiate et la volonté d’être le canal pour le changement. Cette histoire peut aussi nous rappeler Bhai Ghanaiya Singh, qui a été trouvé sur le champ de bataille en train de donner à boire à l’ ennemi souffrant et mourant. Il n’a pas vu l’ennemi plutôt il a juste vu la nécessité et il l’accomplit.

C’ est le mois pour être le changement que vous voulez voir dans le monde et vous rappeler d’autres luttes et peines pendant que vous prenez le temps dans votre vie bien remplie. Pour vous harmoniser avec ce qui vous entoure et voir les besoins des autres. Pour être une goutte médicinale dans l’océan de la vie.

Suggestions spirituelles pour le mois:

- Méditer sur le temps; c’est le flux, la profondeur, l’immédiateté.

  • Chanter des mantras Ashtanga (mantras en 8 parties).

  • Inspirer en 8 temps, expirer en 8 temps.

  • Faire preuve de compassion pour vous-même, puis pour les autres.

  • Contribuer à la guérison de l’écart entre l’âme et l’âme suprême.

  • Nettoyer votre maison, votre corps, votre Mental.

Shiv Charan Singh

(traduit par Karambir Kaur)